aux racines du cognac

75 000 hectares de vignes

Berceau d’un certain art de vivre à la française, le vignoble du cognac couvre environ 75 000 hectares, répartis entre la Charente-Maritime, une grande partie de la Charente, et quelques communes de la Dordogne et des Deux-Sèvres.

Officiellement délimitée en 1909, cette aire de production, traversée par la Charente et composée de plaines et de collines aux doux reliefs, est divisée en 6 crus qui font référence aux différentes appellations :

  • Grande Champagne (plus de 13 200 ha) ;
  • Petite Champagne (plus de 15 200 ha) ;
  • Borderies.  Avec 4 000 ha, ce plus petit des six crus donne des eaux-de-vie rondes, bouquetées et douces, caractérisées par un parfum de violette ;
  • Fins Bois. Il entoure les trois crus précédents avec 31 200 ha ;
  • Bons Bois (9 300 ha) ;
  • Bois ordinaires ou Bois à terroir (moins de 1 000 ha) ;

On peut aussi nommer la Fine Champagne qui, sans être un cru à part entière, correspond à un assemblage d’eaux-de-vie de Grande et de Petite Champagne, composé a minima de 50 % de Grande Champagne.

Carte des crus du cognac, grande et petite champagne, borderies, fins bois, bons bois, bois ordinaires

Les eaux-de- vie issues de sols argilo-calcaires (Grande et Fine Champagnes) présentent un bouquet à dominante florale tandis que celles des sols sablonneux (Bois ordinaires), se situant le long de l’océan ou sur les Îles de Ré et d’Oléron, vieillissent vite et sont marquées par des arômes de terroir prononcés.

Les crus du cognac

Sols argilo-calcaires

Les cépages du vignoble du cognac

Ugni blanc, Folle Blanche ou colombard

Le vin de distillation à partir duquel on obtient le cognac provient majoritairement du cépage Ugni Blanc. Ce cépage apprécié pour sa résistance et sa maturité tardive donne un vin à fort taux d’acidité et faible teneur alcoolique. Ces deux caractéristiques sont essentielles pour la qualité finale des eaux-de- vie : l’acidité permet au vin de se conserver naturellement avant la distillation et le faible degré alcoolique assure une forte concentration des arômes contenus dans les vins. D’autres cépages blancs comme la Folle Blanche ou le Colombard peuvent aussi être utilisés.
Une fois le raisin mûr vient le temps des traditionnelles vendanges, du pressurage des raisins et de la vinification, qui selon des méthodes traditionnelles donnent au cognac toute son identité de produit d’exception.

Vieillissement

Une fois la distillation achevée, les eaux-de- vie sont placées en fût de chêne pour un séjour de deux ans au minimum, le plus souvent {…}

Distillation Cognac

La distillation s’effectue en deux « chauffes », au moyen d’un alambic dit « charentais » en cuivre rouge d'une forme bien spécifique, avec sa {…}