Cognac

Il se prête à toutes les audaces

Il n’y a pas une, mais mille manières de s’ouvrir à la dégustation du cognac.

Si elle rime avec art de vivre et tradition, cette eau-de- vie d’exception sait surprendre et vivre avec son temps. Apéritif ou digestif, servi sec ou sur glace, short ou long drink lorsqu’il se fait cocktail et complice d’autres boissons, le cognac se prête à toutes les audaces.

La première est peut-être de le découvrir pur, en tête-à- tête. Ouvrez grand vos yeux, vos narines, vos papilles… et servez le cognac à température ambiante dans une verre tulipe. La forme typique de ce verre permet en effet d’étaler l’arrivée des arômes pendant la dégustation. Vous discernerez et décomposerez encore mieux toute sa richesse aromatique, et ce quel que soit le vieillissement de l’eau-de- vie : VS (deux ans), VSOP (au mois 4 ans) ou XO (au moins 6 ans). Pour toutes les autres consommations un seul mot d’ordre : soyez créatif et sentez-vous libre !

L'art de la dégustation

Le verre tulipe

Le cognac

Cocktail ou digestif ?

La richesse aromatique du cognac peut être regroupée en différentes familles de flagrances et de saveurs. Dégustez et amusez-vous à mettre des mots et des images sur vos émotions, d’abord pour mieux les capter, puis pour les partager.
Outre le « rancio », qui se caractérise par des notes de sous-bois d’automne, de champignon, d’huile de noix – des arômes spécifiques nés d’un long vieillissement en fût de chêne et dont l’intensité augmente avec le temps –, on trouve aussi dans le cognac des notes fruitées (elles se dévoilent selon le degré de maturation du cognac, les eaux-de- vie de 40 ans laissant apparaître des notes de noix de coco et de fruit de la passion), florales (la rose, la violette, la marguerite sont les arômes principaux d’une jeune eau-de- vie), boisées (avec des eaux- de-vie de 30 ans, c’est le bois de santal, de cèdre, de boîte à cigare qui se dégagent) ou épicées (les eaux-de- vie de 15 ans révèlent des notes de gingembre, de cannelle ou de curry).

Pour les professionnels, la dégustation assurée en cours d’élaboration des eaux-de- vie est un véritable travail. Elle permet de contrôler les différents stades de la distillation puis de suivre l’évolution du vieillissement. C’est grâce à son talent et à son expérience de la dégustation que le maître de chai réalisera les assemblages remarquables qui font les grands cognacs.

Maisons de Cognac et viticulteurs

Partez à la rencontre des savoir-faire du cognac de la vigne à l'assemblage, en passant par la tonnellerie : visites de maisons de négoce ou {…}