#danslescoulissesde . 1 août 2018

Dans les coulisses de la Villa Claude

Un trésor caché au milieu d’un parc de deux hectares à Cognac

Ce sont des chambres d’hôtes vraiment spéciales qui nous ont ouvert leurs portes cet été : la Villa Claude.

Dominique et Patrick-Alain Marie, une fois à la retraite, décident de s’installer dans la région natale de Dominique. La Villa Claude, demeure Art Nouveau répond parfaitement à leurs attentes et après un de travaux, ils y ouvrent trois chambres d’hôtes.

Chambres d'hôtes Villa Claude

Le salon bibliothèque réservé aux hôtes de la Villa Claude

L’histoire de la Villa Claude

Le premier propriétaire de la villa était James Boucher, elle fut nommée Villa Claude en l’honneur de son père, Claude Boucher. Ce dernier est une personnalité à Cognac, un collège et une avenue portent son nom à Cognac et vous pouvez admirer son buste dans le Jardin Public de Cognac derrière le Musée d’art et d’histoire.

Buste de Claude Boucher

Mosaïque avec les initiales de James Boucher à l'entrée de la Villa Claude

Qui était Claude Boucher ?

Né en 1842 en Saône et Loire, Claude Boucher travaille dans plusieurs verreries avant de s’installer à Cognac. Il s’intéresse plus particulièrement à la fabrication des bouteilles et il fait l’acquisition de la verrerie Saint Martin à Cognac. Sensible aux conditions de travail des verriers qui soufflent encore le verre à la bouche, Claude Boucher est l’inventeur de la machine semi-automatique à souffler le verre. Cette machine va révolutionner l’industrie verrière en termes de conditions de travail pour les ouvriers mais aussi en terme de production de bouteilles (pour approfondir le sujet nous vous conseillons la visite du Musée des arts du cognac où est exposée la machine de Claude Boucher).

Machine à souffler le verre de manière semi-automatique de Claude Boucher au Musée des arts du cognac

La Villa Claude, typique de l’Art Nouveau

La Villa Claude s’inscrit plutôt dans la fin de la période Art Nouveau (1890-1914) ayant été achevée en 1914, un an après le décès de Claude Boucher en novembre 1913. Ce dernier était un proche d’Emile Gallé, tous deux étaient verriers et membres de l’École de Nancy seul mouvement artistique né en province nous fait remarquer Patrick-Alain Marie. Autrefois de petites étagères dans l’actuelle salle à manger servaient de support à une collection de pièces d’Emile Gallé, maintenant exposées au Musée d’art et d’histoire de Cognac. Dans cette salle à manger, où les hôtes prennent leur petit déjeuner, on ne se lasse pas du ciel bleu au plafond !

La salle à manger de la Villa Claude

Pur produit de la Belle Époque, l’Art Nouveau privilégie les arabesques que l’on retrouve sur les fenêtres de la Villa Claude. Notez l’originalité des fenêtres au dessus des cheminées !

Deux chambres et une suite entre ville et campagne

La chambre bleue...

...avec une vue sur le parc de la Villa Claude

Dormir à la Villa Claude c’est à la fois dormir à la campagne, se réveiller au son du chant des oiseaux tout en restant en ville.

Notre coup de cœur va bien sûr à la suite Claude Boucher bénéficiant d’une vue de chaque côté du parc.

Imaginez vous après une journée de balade, savourez un rafraichissement sur votre terrasse privative !

La suite Claude Boucher

La terrasse privative surplombant le jardin

Ça ne vous évoque pas les vacances idéales ? Un week-end en amoureux parfait ?

La chambre l'Antenne sera parfaite pour un couple avec un bébé

Dominique et Patrick-Alain sauront vous conter à merveille l’histoire de leur maison et partager leur connaissance de la destination pour faire de votre séjour un moment inoubliable !